| | news

De nouvelles navettes autonomes déployées fin juin à Genève

Les navettes autonomes, fabriquées par la société française Navya, sont similaires à celles déjà déployées à Meyrin en 2018, ici photographiées. | André Knoerr, Genève/Fototak/Flickr

Et s’il était aussi facile de héler un bus autonome qu’un taxi? C’est l’idée derrière les navettes autonomes en cours de déploiement à Genève sur le site de l’hôpital de Belle-Idée, en partenariat avec les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG). Deux véhicules commenceront à circuler en test à partir de fin juin 2020 sur le réseau routier du site. Des passagers pourront les emprunter dès le mois d’août.

Pourquoi c’est novateur. Contrairement à la ligne opérée depuis mars 2018 à Meyrin par les TPG sur la ligne XA, la navette ne s’arrêtera pas à des arrêts prédéterminés, mais à la demande, grâce à une application. Une première mondiale pour un site public, explique le coordinateur du projet. Mené par le consortium européen Avenue et piloté par l’Université de Genève aux côtés de la ville et du canton, il pourrait faire des émules en Europe.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi