| | News

Des masques aux voitures autonomes, il réinvente l’innovation

Julian Nolan (Iprova)

Cet article est extrait de notre newsletter quotidienne «Sortir de la crise». Inscrivez-vous, c'est gratuit!.

Pendant le confinement, Julian Nolan et son équipe chez Iprova à Lausanne se sont intéressés à la question des masques en se demandant comment les adapter à toutes les physionomies de visages pour que leur efficacité soit maximale. Ils ont abouti à une solution qui consiste à traiter les bords du masque avec un fin revêtement qui se colore légèrement au contact de l’humidité de la peau. Il suffit ainsi d’un petit coup d’œil au miroir pour vérifier que le masque est parfaitement ajusté. Si ce produit n’a pas encore de débouché commercial, il est révélateur d’une nouvelle méthode pour inventer des technologies et aussi de la manière dont les grands groupes innovent désormais.

Il est venu de Norfolk au Royaume-Uni afin de travailler pour Honeywell en Suisse après être passé par Austin et Londres où il était au Central Research Laboratories d’EMI, un laboratoire qui en dépit qu’il appartenait à l’époque à une entreprise de musique a multiplié les innovations comme le CT Scanner. Julian Nolan est passionné d’inventions. «Je me suis demandé comment réinventer l’invention qui reste aujourd’hui un processus artisanal alors que la digitalisation a transformé d’autres domaines comme le marketing ou la finance», explique ce diplômé en ingénierie électronique, en machine learning et en business.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi