| | News

Comment l'IA pourrait transformer un mauvais médicament en excellent antibiotique

Image d'illustration | MIT News

Face à l’augmentation de l’antibiorésistance, l’humanité a désespérément besoin de nouveaux antibiotiques. Des chercheurs du MIT explorent une nouvelle voie: l’apprentissage profond (ou deep learning), approche désormais classique en intelligence artificielle, pour identifier, dans des bases de données de molécules, celles ayant des propriétés antibactériennes. Résultat: la redécouverte d’un ancien candidat médicament contre le diabète, qui s’avère être un antibiotique à large spectre prometteur.

Pourquoi c'est intéressant. Développer de nouvelles solutions antibiotiques est compliqué: l’invention de nouvelles molécules exige des investissements très importants. Selon l'OMS, seulement 60 agents antibiotiques sont actuellement en cours de développement. Un nombre bien faible dans un contexte où de nombreuses bactéries deviennent de plus en plus résistantes aux antibiotiques.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi