| | enquête

Ces nouvelles solutions de recyclage du plastique sont dopées par la demande

Spin-off de l'EPFL, DePoly est parvenu à séparer les composants de base du PET pour les substituer à ceux issus du pétrole dans la production de plastique./DePoly

Comme nous l’avons vu dans le volet précédant de notre en enquête, les technologies de recyclage des plastiques, y compris celles du PET, ont des limites. Toutefois, entre régulation, engagements des industriels et prise de conscience des consommateurs, la demande en plastique recyclé commence à décoller. Les prix du PET recyclé sont aujourd’hui deux fois plus élevés que ceux du PET issu de la pétrochimie. C’est une opportunité pour les start-up de plus en plus nombreuses, y compris en Suisse, qui développent de nouvelles technologies de recyclage.

Pourquoi c’est important. La production de plastique augmente de 9% par an et a encore accéléré pendant la pandémie. A ce rythme, il pourrait y avoir plus de déchets plastiques dans les océans que de poissons en 2050. Toutefois des initiatives et des régulations se mettent en place pour mieux recycler les plastiques. Plus de 70 entreprises dont une dizaine de start-up en Suisse développent de nouvelles technologies de recyclage capables de répondre à cette demande.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi