| | radar

D'où vient le terme de «suprématie quantique»?

Image d'illustration | Chris/Flickr/Creative Commons

Le monde entier se demande si Google a vraiment atteint la «suprématie quantique», ce seuil au-delà duquel l’informatique quantique devient plus intéressante que l’informatique traditionnelle. Le physicien américain John Preskill, à l’origine de l’expression, revient sur sa genèse pour Quanta Magazine, et explique ce que signifie l’annonce de Google.

Pourquoi c’est intéressant. Ce terme est controversé, d’abord pour des raisons sémantiques. D’une part, le mot «suprématie» évoque les heures sombres du suprémacisme blanc, et, d’autre part, la formule dope artificiellement l’engouement des médias pour ce domaine qui reste très théorique. Une alternative possible aurait consisté en «avantage quantique». Mais pour le physicien, la formule n’était pas assez forte.

link

Lire l'article publié par Quanta Magazine

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi