| | news

Le nombre d'espèces menacées d'extinction a-t-il été surestimé par le rapport mondial de l'IPBES?

Le macaque de Barbarie fait partie des espèces en danger selon l'IUCN et l'IPBES | Florent Hiard

Les chiffres du dernier rapport mondial sur la biodiversité? Surestimés, car basés sur une estimation exagérée du nombre total d’espèces, selon un chercheur. Voici, en substance, les critiques qu’en fait, dans la revue Science, Mark Costello, spécialiste de la biodiversité marine à Auckland (Nouvelle-Zélande). Des experts suisses ayant participé au rapport les réfutent fermement.

Pourquoi c’est important. En mai dernier, la plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) publiait son rapport mondial 2019. Elle y estimait à 1 million le nombre d’espèces actuellement en danger d’extinction. Un chiffre affolant, qui aide à prendre conscience de l’urgence à agir.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi