| | Analyse

Crispr-Cas9: dix années qui ont transformé le génie génétique

La technologie Crispr-Cas9 a considérablement facilité l'édition génétique. Crédit: DR

Peut-on modifier une espèce comme celle du moustique responsable du paludisme pour l’éradiquer? Les animaux d’élevage vont-ils devenir des réservoirs d’organes de rechange pour les humains? Pourra-t-on empêcher des parents de demander que les embryons de leurs enfants soient modifiés pour les protéger d’une maladie?

Au cours de la décennie qui s’achève, l’emballement des biologistes pour les ciseaux génétiques Crispr-Cas9 a profondément ébranlé ces grandes questions de bioéthiques. La Fondation Gates soutien Target Malaria un projet de moustiques dont la fertilité est génétiquement diminuée. Le spin-off d’Harvard, eGenesis développe des cochons modifiés pour produire des organes transplantables chez l’homme. Le chercheur He Jankui a provoqué un tollé international en annonçant la naissance des jumelles «Crispr» Lulu et Nana en novembre 2018.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi