| | news

Comprenons-nous naturellement le langage des chimpanzés?

La guenon chimpanzé Washoe (décédée en 2007) est illustre en primatologie pour sa capacité à employer des idéogrammes issus de la langue des signes. Sa capacité réelle à communiquer avec des humains par ce moyen est en revanche largement mise en doute. | Keystone / AP Central Washington University

Vous l’ignoriez sûrement, mais vous êtes capables de décrypter les cris des chimpanzés, c’est ce que viennent de montrer des chercheurs de l’université d’Amsterdam dans un article publié dans la revue Proceedings of the Royal Society B.

Pourquoi c’est intéressant. Nous comprenons assez bien la signification des vocalisations de nos chiens ou chats (on évitera par exemple de câliner un chat qui émet un sifflement). Sans doute avons-nous appris en cohabitant avec eux à déchiffrer ces sons. Mais pas seulement. Les sons liés aux états émotionnels semblent être relativement conservés au cours de l’évolution. Nous pourrions donc être à même de comprendre aussi les vocalisations d’animaux sauvages, notamment lorsqu’ils sont proches de nous.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi