| | Radar

Comment les feux de forêt donnent naissance à un nuage d'orage particulier

Pyrocumulus en Australie, en 2007 |Andrew Wallace/Flickr/Creative Commons

En Australie, des feux de forêt violents font rage depuis septembre. Plus de huit millions d’hectares sont partis en fumée. L’ampleur du phénomène est telle que l’influence des feux est également météorologique. Les masses d’air chaud, chargées de cendres, forment des pyrocumulus ou pycocumulonimbus, qui donnent ensuite lieu à de violents orages, raconte Quartz. Ces nuages peuvent aussi être consécutifs à une éruption volcanique.

Pourquoi on en parle. En créant leur propre micro-climat, ces feux de forêts entretiennent des conditions instables favorables à davantage d’incendies! Un cercle vicieux par lequel ces orages, à travers la foudre, peuvent provoquer de nouveaux départs de feu… sans parler des vents violents qui peuvent accélérer la propagation des foyers existants. L’Australie n’est pas la seule concernée: les feux de Californie en 2018 ainsi que ceux survenus près du cercle polaire dans les pays scandinaves et en Russie à l’été 2019, ont également engendré des modifications météorologiques. Ainsi, la foudre a frappé le pôle Nord 48 fois plus que d'habitude cet été.

link

Lire l'article de Quartz

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi