| | Radar

Comment le patrimoine génétique africain peut changer le monde

Brin d'ADN, illustration | ynse/Flickr/Creative Commons

Le patrimoine génétique des Africains est encore trop peu étudié (2% des séquençages réalisés au cours des 20 dernières années), alors qu’il permettrait de lever le voile sur l’origine de certaines maladies. Un potentiel sur lequel se penchent de plus en plus de chercheurs et de start-up, raconte le Financial Times.

Pourquoi on en parle. C’est en Afrique qu’est apparu l’homme moderne il y a environ 200’000 ans. C’est aussi sur ce continent que 99% de notre évolution a eu lieu. Pourtant, le séquençage du génome s’adresse encore trop largement uniquement aux Américains et aux Européens.

link

A lire sur Technology Shout

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi