| | news

Les innovations que nous prépare l'édition 2020 du CES de Las Vegas

Salon du numérique plus que de l’électronique grand public, le CES a récompensé le tracteur 8RX de John Deere d’un prix dans la catégorie Tech for a Better World. | John Deere

Créé en 1967, le Consumer Electronic Show (CES) est longtemps resté le salon de l’électronique grand public. On y voit toujours des machines à laver, des réfrigérateurs et bien sûr des TV, tous de plus en plus connectés. C’est ce dernier aspect qui a transformé le CES qui ouvre ses portes demain 7 janvier à Las Vegas. L’ubiquité d’internet et du logiciel en fait le salon de presque toutes les innovations: des taxis volants aux voitures autonomes jusqu’à l’agriculture 2.0 en passant par la santé et même le sexe connecté.

Pourquoi c’est important. Avec ses 180’000 visiteurs (uniquement des professionnels qui ont en moyenne 33 rendez-vous), le CES n’est pas le salon le plus visité du monde. Mais c’est celui qui présente le plus d’innovations: 20’000 cette année. Outre ses 4500 exposants qui débordent sur les 270’000 mètres carrés du centre de convention et de dix casinos alentours, le CES organise 200 conférences. C’est là qu’on devrait découvrir le nouveau système d’exploitation de Huawei, alternatif à Google Play suite à l’embargo américain, les premiers produits 5G, les progrès de la voiture autonome et une présence des start-ups suisses renforcée après une première incursion l’an dernier. Premières impressions.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi