| | News

Comment le cannabis enfume nos souvenirs

Fractale à partir d'une feuille de cannabis (image d'illustration) | Creative Commons

Les faux souvenirs sont un phénomène psychologique qui se produit lorsqu’une personne croit se souvenir d’un événement qui n’a jamais eu lieu. Le cannabis favoriserait leur survenue, selon un essai clinique paru dans PNAS. Selon ses conclusions, la consommation aigüe de THC perturbe la mémoire de ses consommateurs, en les rendant plus sensibles à la suggestion.

Pourquoi c’est intéressant. Le cannabis est un produit stupéfiant très courant. Or, sa consommation par des témoins ou des auteurs de délits (voire de crimes) complique le travail d’enquête policière. Comprendre précisément ses effets, à court et long terme, peut aider à établir des méthodes d’interrogatoires plus efficaces, capables de réduire les risques de faux-souvenirs.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi