| | reportage

Comment j'ai appris à ma première IA à parler comme Donald Trump

Un robot retire un masque humain (image d'illustration) | H. Michael Karshis/Flickr/Creative Commons

Heidi.news est partenaire des Applied Machine Learning Days (AMLD), et déplace jusqu'au mercredi 29 janvier sa rédaction à l'EPF de Lausanne, sur le site de l'événement.

L’intelligence artificielle (IA) n’est pas seulement, dans la pop culture, le miroir de nos fantasmes de puissance, entre golem dévoué et créature de Frankenstein cherchant sa liberté. Elle est surtout, et très littéralement, le miroir des données dont on l’alimente. Mais est-il vraiment si facile d’aboutir à une IA crédible, capable de se faire passer pour humaine à l’épreuve de la conversation, ce qu’on appelle test de Turing?

C’était tout l’enjeu d’un atelier organisé samedi après-midi aux AMLD, à l’EPFL de Lausanne. L’on y apprenait les rudiments de programmation afin de coder un chatbot (ou agent conversationnel) capable de parler comme la personne de votre choix: votre meilleur ami avec qui vous échangez tout le temps sur Whatsapp ou Messenger, l’actuel président américain sur Twitter, ou encore comme un personnage de film. J’ai, tout à tour, expérimenté ces options.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi