| | radar

Comment des papillons ont évolué pour se nourrir de poison

Keystone / AP Temple Daily Telegram / Scott Gaulin

L’herbe à la ouate (ou asclépiade de Syrie) est une herbacée extrêmement toxique, mais les papillons monarques s’en gavent sans le moindre effet secondaire. Des chercheurs de Berkeley ont découvert pourquoi, et l’expliquent sur Nature, relate le New York Times.

Pourquoi c’est intéressant. Pour comprendre quels sont les variants génétiques à l’origine de cette immunité, les scientifiques ont utilisé les fameux ciseaux d’édition génétique CRISPR. Grâce à ce procédé, ils ont introduit les mêmes mutations dans le génome de drosophiles, qui acquièrent alors les mêmes super-pouvoirs: CQFD.

link

Lire l'article publié sur le New York Times

Chaque jour, la newsletter qui vous livrera infos, témoignages et analyses au cœur des hôpitaux.

Lire aussi