| | news

ClearSpace, une spin-off suisse à la tête d'un consortium européen pour faire le ménage en orbite

Image de synthèse d'un «camion poubelle spatial» attrapant un satellite désaffecté à désorbiter, ici la mission RemoveDebris | ESA

EXCLUSIF - La «sûreté et la sécurité spatiale» étaient pour la première fois au menu du Conseil au niveau ministériel de l’Agence spatiale européenne (ESA), qui s’est achevé ce 28 novembre à Séville. Avec notamment au centre la question de l’élimination des débris spatiaux. Et la Suisse se place en pôle position dans ce domaine: c’est la spin-off ClearSpace, basée à l’EPFL, qui assure la direction de la mission ADRIOS dans ce but, a appris Heidi.news.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

La newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi