Réservé aux abonnés

Chien bagarreur, sociable ou trouillard: l'explication est aussi dans les gènes

unsplash / David Taffet

Utiles ou gênants, les comportements du chien ont été sélectionnés par l’humain depuis les débuts de sa domestication. Une vaste étude américaine revient sur la «plus belle expérience de génétique de l’homme»… et livre quelques surprises.

Ça y est, votre décision est prise. Vous allez adopter un gentil toutou d’une race à la mode: shiba, berger australien, Jack Russell…. Rapidement, vous déchantez: votre adorable berger course les cyclistes comme s’ils étaient des moutons, votre shiba mignon est méfiant, ou votre terrible terrier déchiquette le ballon de foot de vos enfants. Un enfer.

Vous contactez, inquiet, votre comportementaliste canin, et le diagnostic tombe: même s’ils sont gênants, il s’agit des traits pour lesquels la race de votre chien a été sélectionnée. Et il va falloir un sacré travail d’éducation pour contrecarrer cet instinct.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter