| | Radar

CHEOPS découvre un système planétaire à la surprenante chorégraphie

Vue d'artiste du système planétaire TOI-178 | ESO

CHEOPS, premier télescope spatial suisse, a mis au jour un système stellaire de six exoplanètes pour le moins étonnant. La particularité de TOI-178 — puisque tel est son nom? Ses planètes dansent en rythme autour de leur étoile, coordonnant leurs périodes de révolution à travers un phénomène de résonance orbitale… sauf celle qui est la plus proche de l’étoile. Space.com explique les enjeux de cette découverte des Universités de Berne et de Genève, publiée dans la revue Astronomy & Astrophysics.

Pourquoi c’est intéressant. Ces éléments semblent de nature à remettre en question les théories actuelles sur la formation des planètes. En effet, pour ce type de système stellaire, la densité des exoplanètes devrait décroître au fur et à mesure que la distance à l’étoile augmente, ce qui n’est pas le cas ici: une bizarrerie! Pour y voir plus clair, les astrophysiciens pourront compter sur le lancement du télescope spatial James Webb à l’automne 2020, et sur le télescope terrestre European Extremely Large Telescope, qui doit entrer en service courant 2025.

link

A lire sur Space.com et sur le site de l'ESA

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi