| | news

En Italie, les sols du Prosecco s'érodent davantage que dans les autres vignobles européens

Les vignes du Prosecco ont été inscrite au patrimoine mondiale de l'UNESCO en juillet 2019. Venant gâcher la fête, une étude dénonce la forte érosion des sols liée à cette culture. | Robert Forster / Pixabay

En Italie, la viticulture du Prosecco provoquerait une érosion des sols plus de 30 fois plus importante qu’ailleurs en Europe, d’après une étude de l’Université de Padoue. Ces résultats ont été publiés dans la revue Plos One en mai.

Pourquoi on vous en parle. Les collines de Prosecco, où est produit le fameux vin italien, sont devenues début juillet le 55ème site italien consacré par le patrimoine mondial de l’UNESCO.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi