| | news

Cette mutation génétique fait perdre jusqu'à 4 cm à certains Péruviens

Image d'illustration | H. Diaz | Pixabay

Une mutation génétique pouvant réduire la taille de jusqu’à quatre centimètres par rapport à la moyenne a été découverte au sein de la population péruvienne. Il s'agit du plus grand écart de taille connu à ce jour provoqué par un seul gène sans que cela ne soit lié à une maladie. Fait étonnant, cette mutation semble avoir été naturellement sélectionnée dans certaines parties de la population, ce qui interroge sur le mécanisme évolutif à l'œuvre.

Pourquoi c'est intéressant. La taille est l'un des traits physiques les plus complexes à étudier chez l'humain. En effet, elle dépend de l'interaction de nombreux facteurs génétiques et environnementaux. Découvrir qu'un seul gène peut être responsable d'une telle différence est donc une étape importante pour mieux cerner cette subtile mécanique, d'autant que ce gène est par ailleurs impliqué dans plusieurs maladies génétiques affectant la taille.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi