| | news

Cette espèce fossile clarifie le passage des poissons aux vertébrés terrestres

Parmastega aelidae (à gauche) dans son environnement naturel | Mikhail Shekhanov / Ukhta Local Museum

Parmastega aelidae: c’est le nom d’une nouvelle espèce de vertébrés fossile, datant d’environ 372 millions d’années. Présentée dans Nature, elle correspond à unes des premières étapes de l’évolution des tétrapodes, c’est-à-dire les vertébrés possédant quatre pattes et qui finiront par conquérir la terre ferme.

Pourquoi on vous en parle. D’autres espèces proches, légèrement plus anciennes sont déjà connues, mais seulement par quelques fragments osseux qui ne permettent pas d’en dire beaucoup sur leur morphologie. Avec 11 individus représentés par de nombreux restes crâniens ainsi que par leurs omoplates et clavicules (qui ensemble forment la ceinture scapulaire), Parmastega serait donc le plus ancien tétrapode aussi bien préservé, donnant de nouvelles précisions sur cette étape de transition évolutive entre poissons et les vertébrés terrestres.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi