| | radar

Cet article scientifique prémonitoire avait alerté d'une épidémie de coronavirus il y a plus de dix ans

National Institute of Health

En 2007 déjà, des chercheurs de Hong Kong tiraient la sonnette d’alarme dans Clinical Microbiology Reviews. Cette étude a décrit la culture des chauves-souris mangeuses comme une «bombe à retardement», comme le rapporte le média The Atlantic.

Ce qu’ils avaient dit. «La présence d’un large réservoir de virus de type SARS-CoV chez les chauves-souris rhinolophes, combinée à une culture de consommation de mammifères exotiques dans le sud de la Chine, est une bombe à retardement».

link

The Atlantic

La newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi