| | News

Ces missions spatiales qui tentent de percer les mystères de Vénus

La sonde spatiale japonaise Akatsuki, qui observe l'atmosphère de Vénus depuis 2015 | JAXA

Cette semaine, Genève est la capitale internationale des planètes. Il s’y tient, du 15 au 20 septembre, un congrès international conjoint de l’Europlanet Society et de l’American Astronomical Society. Plusieurs spécialistes y ont discuté des missions d’exploration en cours et à venir de Vénus, voisine de la Terre.

Pourquoi c’est compliqué. Malgré sa proximité, Vénus reste encore bien mystérieuse. Il règne des conditions climatiques infernales à sa surface (plus de 460°C et plus de 90 fois la pression de notre planète!) qui compliquent l’envoi d’un atterrisseur en limitant sa durée de vie sur place. Pourtant, en la sondant depuis l’espace à l’aide d’orbiteurs, elle livre peu à peu quelques secrets.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi