| | News

Ce visage de la préhumanité a 3,8 millions d’années, et représente Australopithecus anamensis

Le crâne d'Australopithecus anamensis | Dale Omori, avec l'autorisation du Cleveland Museum of Natural History

Ce crâne a 3,8 millions d’années. Découvert en 2016 en Éthiopie, il constitue un objet exceptionnel: d’abord par son état presque complet, mais aussi parce qu’il montre le visage d’Australopithecus anamensis, la plus ancienne espèce d’australopithèque connue, pour laquelle la communauté scientifique ne disposait que de traces fragmentaires. Il est présenté dans la revue Nature.

Pourquoi c’est exceptionnel. Ces restes préhumains présentent certaines caractéristiques morphologiques d’espèces plus anciennes et d’autres d’australopithèques plus récents. Leur datation indique aussi une cohabitation d’au moins 100’000 ans avec Australopithecus afarensis (une espèce notamment représentée par Lucy). Ces résultats remettent en cause la vision linéaire traditionnelle de l’origine du genre Homo, où chaque espèce aurait succédé à une autre sans chevauchement.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi