| | news

Bienvenue sur WASP-76b, la planète où il pleut du fer

C’est donc un instrument astronomique construit à Genève mais installé au Chili, en avance sur son temps (d’observation officielle) qui a permis, à peine enclenché, de faire une découverte fondamentale. | Unige

C’est une planète lointaine où le ciel est des plus inédits, puisqu’il y pleut du fer! Des astronomes de l’Université de Genève ont fait cette découverte sur l’astre WASP-76b, à l’aide de l’instrument ESPRESSO, le spectrographe plus perfectionné au monde, installé sur le télescope VLT au Chili mais construit à Genève. Les scientifiques publient ce 11 mars leur bulletin météo de cette exoplanète dans la prestigieuse revue Nature.

Pourquoi c’est important. Avec 4199 exoplanètes découvertes au compteur en date du 9 mars 2020, les astrophysiciens se passionnent désormais pour un champ de recherche fascinant: l’étude de l’atmosphère de ces planètes tournant autour d’une autre étoile que notre Soleil. Il a souvent été jugé que les télescopes spatiaux seraient les mieux placés pour mener ce genre de travaux. Cette étude montre que les instruments au sol sont tout autant, voire plus utiles, et ouvre de fascinantes perspectives.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi