Réservé aux abonnés

Bientôt l'internet quantique? «Ces technologies vont avoir un intérêt stratégique pour les Etats»

Le professeur Wolfgant Tittel (à gauche), spécialiste de l'internet quantique, sera titulaire de la chaire en communication quantique de l'Université de Genève. | QuTech

Pourquoi tant de monde s’intéresse désormais au monde quantique? Éléments de réponse avec Wolfgang Tittel, titulaire d'une nouvelle chaire sur le sujet à l'Unige.

L’avenir sourit aux technologies quantiques, récemment honorées par le prix Nobel de physique de 2022. L’Université de Genève (Unige), l’une des leaders dans le domaine, entend bien ne pas rater le train. En partenariat avec le Constructor Group (anciennement Institute of Technology de Schaffhouse, ou SIT), elle a annoncé la création de sa première chaire en communication quantique, qui sera officialisée ce mercredi 30 novembre au soir, à l’occasion d’une conférence publique à l’Unige, en présence du conseiller fédéral Guy Parmelin et du prix Nobel de physique 2010 Konstantin Novoselov.

Cette chaire sera occupée par le professeur Wolfgang Tittel, lui-même ancien doctorant de Nicolas Gisin, physicien genevois pionnier de la quantique. Pourquoi tant de monde s’intéresse désormais aux technologies quantiques, qui jusqu’à peu n’agitaient qu’une poignée de physiciens? Éléments de réponse avec Wolfgang Tittel.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter