| | News

La présence humaine aurait accéléré le déclin des ours des cavernes

Crâne d'ours des cavernes de la grotte Buso Doppio del Broion en Italie | Matteo Romandini

La diminution de la population des ours des cavernes coïncide avec l’arrivée de l’homme moderne en Europe, il y a 40’000 à 35’000 ans. C’est ce que conclut une étude basée sur l’ADN mitochondrial de 123 fossiles, publiée ce jeudi dans Scientific Reports.

Pourquoi on vous en parle. Les causes de la disparition de la mégafaune préhistorique européenne (lions et ours des cavernes, mammouths, rhinocéros laineux…) fait débat au sein de la communauté paléontologique. Entre autres, la part exacte de la responsabilité de l’homme ne fait pas l’unanimité.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi