| | Radar

Après 120 ans de mystère, une écriture quatre fois millénaire enfin déchiffrée

Elamite linéaire, Musée du Louvre | CC BY-SA 4.0

Elle narguait les archéologues et autres héritiers de Champollion depuis 1901. L’élamite linéaire, système d’écriture vieux de 4’400 ans et originaire de l’actuel Iran, a néanmoins fini par être déchiffré par le laboratoire d’archéologie orientale de Lyon, en France. Un travail de 10 ans qui rebat les cartes sur l’origine des premières formes d’écriture, nous explique Sciences et Avenir.

Pourquoi c’est passionnant. L’élamite linéaire découle d’une variante encore plus ancienne, le proto-élamite, datée du IVème millénaire. Or à la même époque, l’écriture cunéiforme, généralement considéré comme le plus ancien système d’écriture connu, se répand depuis la Mésopotamie à travers une large partie du Proche-Orient. Le débat faisait rage à savoir si l’une de ces écritures découlait de l’autre, si elles prenaient leur origine dans une écriture encore plus ancienne inconnue ou si elles étaient apparues indépendamment l’une de l’autre. Il semblerait que la troisième hypothèse soit à privilégier, les deux systèmes d’écriture reposant sur des logiques différentes, remettant ainsi en cause la suprématie supposée du cunéiforme dans la région.

link

Lire l'article de Sciences et Avenir

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.