| | news

A Zurich, Google tente d'empêcher une réunion syndicale de ses employés

Bâtiment de Google à Zurich. | Christian Beutler / Keystone

Une quarantaine d’employés de Google à Zurich ont participé à une réunion sur les droits des travailleurs lundi 21 octobre, en présence de représentants syndicaux, réunion que les dirigeants de la société ont tenté d’empêcher, révèle Bloomberg News. Après l’annonce de l’événement, un des cadres avait déclaré dans un message interne que Google préférait que ce type de discussions interviennent en partenariat avec la société. Et demandé à ce que, en conséquence, l’événement soit annulé. Consigne que les organisateurs ont choisi d’ignorer.

Pourquoi c’est intéressant. Cet incident intervient dans un contexte tendu. En juin 2019, la direction de Google à Zurich avait réussi à faire capoter une première réunion sur le droit du travail, à laquelle le syndicat Syndicom aurait dû participer. Les organisateurs accusent l’entreprise de vouloir empêcher ses employés de connaître et d’exercer leurs droits. En 2018, comme dans de nombreux autres pays, plusieurs centaines de salariés avaient protesté contre la manière dont le géant californien avait géré des plaintes pour harcèlement sexuel. Google emploie quelque 4000 personnes à Zurich. Il s’agit de son plus grand centre de recherche et développement hors des Etats-Unis.

link

Lire l'article de Bloomberg News

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi