| | news

A La Chaux-de-Fonds, un pianiste star immortalisé dans un hologramme

Philippe Entremont a commencé sa carrière sous la houlette de chefs comme Igor Stravinsky ou Leonard Bernstein.

La start-up morgienne Cybel’Art a enregistré pendant trois jours le pianiste star Philippe Entremont dans la salle de musique de La Chaux-de-Fonds pour créer un hologramme qui l’immortalise. A 86 ans, ce virtuose aux 350 enregistrements, plus de 7000 concerts et 700’000 écoutes mensuelles sur Spotify devient le premier artiste à participer à la création de son hologramme de son vivant avec l’enregistrement de sept œuvres de Bach, Beethoven, Chopin, Debussy et Mozart.

Pourquoi on en parle. Ce soir, mercredi 20 novembre, le Rosey Concert Hall présente en concert l’hologramme de Maria Callas accompagnée par l’Orchestre de Chambre de Genève. Développée par l’entreprise américaine Base Hologram, cette technologie fait déjà revivre dans des spectacles des artistes disparus comme Whitney Houston, Amy Winehouse ou Buddy Holly. La start-up morgienne Cybel’Art propose de le faire du vivant des artistes afin qu’ils puissent contrôler leur image comme la qualité des enregistrements. Elle discute aussi avec des partenaires comme Magic Leap pour des diffusions au travers de lunettes de réalité augmentée.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi