| | news

Etudes internationales: l’IHEID peine à séduire la perle rare pour succéder à Philippe Burrin

Photo: IHEID

Philippe Burrin, l’emblématique directeur de l’Institut de hautes études internationales et du développement de Genève (IHEID), doit prendre sa retraite fin 2019. La course à la succession de celui que les médias locaux qualifient parfois de «Patrick Aebischer genevois» est lancée depuis l’été dernier, mais n’a toujours pas abouti.

Pourquoi on en parle. L’IHEID est une des institutions phares de la Genève internationale. Elle doit largement son développement et sa visibilité croissante ces dernières années à Philippe Burrin, qui la dirige depuis 15 ans. L’annonce du nom de celui ou celle qui lui succédera est donc impatiemment attendue.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi