| | radar

76 millions pour une start-up suisse qui cherche à capturer le CO2

A Hinswil, Climeworks opère depuis plusieurs années une installation pilote dont le CO2 capturé alimente des serres./Keystone/Gaetan Bally

La start-up zurichoise Climeworks indique qu'elle vient de lever 76 millions de francs auprès d'investisseurs privés pour financer le déploiement de sa technologie de capture de dioxyde de carbone directement dans l'air ou près d’installations émettrices. L'entreprise utilise des systèmes de filtrage pour extraire le CO2 de l'atmosphère et le stocker sous terre, le transformer en engrais pour des serres, voire en bulles pour des marques de sodas comme Coca Cola, raconte Reuters.

Pourquoi c’est significatif. Ce type de solutions était au départ perçu comme un gadget au vu des quantités de CO2 émis par les activités humaines. Mais elles intéressent de plus en plus des industriels, notamment Audi ou Lufthansa. Ces sociétés souhaitent créer des carburants de synthèse avec le dioxyde de carbone capturés, et espèrent aboutir à un bilan carbone neutre à la fin de l’opération.

link

A lire sur Thomson Reuters

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi