| | radar

2019, deuxième année la plus chaude jamais enregistrée

Terre desséchée près de Manatuto, au Timor-Leste. | UN Photo/Martine Perret

C’est confirmé: 2019 est bien la deuxième année la plus chaude depuis le début de mesures, après 2016. Il s’agit de la conclusion du rapport sur l’état mondial du climat de l’Organisation météorologique mondiale, publié mardi 10 mars. Les océans ont connu, quant à eux, les températures les plus élevées jamais enregistrées, avec au moins 84% des mers subissant des vagues de chaleur.

Pourquoi c’est important. Le rapport met aussi en lumière les conséquences du réchauffement climatique: famines, déplacements de population, décès dus aux températures extrêmes... Devant la presse, le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a rappelé que le monde était «très loin» des objectifs l’accord de Paris et que le temps pressait, indique le Guardian. Il a appelé a davantage d’ambition en vue de la COP26 qui aura lieu à Glasgow en novembre.

link

Lire l'article du Guardian

La newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi