Vos vêtements sont-ils toxiques?

Photo d'illustration | Keystone

Les vêtements, surtout composés de fibres synthétiques, seraient largement impliqués dans l’exposition à différents types de particules et microorganismes potentiellement néfastes pour la santé. Or les recherches sur le sujet sont encore trop peu nombreuses, estime un chercheur du Smart Lab Living Lag (EPFL Fribourg) dans une revue de littérature.

Pourquoi c’est important. La plupart des êtres humains sont au contact de fibres textiles plus de douze heures par jour, voire 24h/24.

Les vêtements peuvent être eux-mêmes sources de particules (teinture, traitement anti-UV, anti-tâches, etc.) ou servir de vecteurs à de nombreuses susbtances présentes dans l’environnement (pollens, virus, acariens, composés chimiques divers). Ces substances peuvent être absorbées par la peau, ingérées, ou inhalées. Or très peu de données sont disponibles sur l’impact de cette exposition de longue durée et répétée sur la santé.

Ce que l’on sait. Il a été démontré que certaines substances (herbicides, fongicides, etc.) peuvent être absorbées par les tissus et être ainsi déplacées, pouvant exposer des personnes sans qu’elles en soient conscientes. Des expériences ont montré que des non-fumeurs assis à côté de fumeurs qui portaient des vêtements imprégnés de nicotine avaient des traces de cette substance dans leur sang et leurs urines. Dusan Licina, auteur de la revue:

«Les tissus ont énormément évolué ces dernières années. Aujourd’hui, nos vêtements contiennent des matériaux synthétiques avec des traitements anti-microbiens, anti-UV, anti-tâches, imperméabilisants, mais personne ne peut dire si ces nouvelles fibres nous exposent à plus de produits chimiques et de particules que les fibres naturelles.»

Ce qu’il faut faire. En l’absence de réglementation sur la question, difficile de savoir ce que contiennent les tissus. Dusan Licina estime ainsi qu’il faudrait avoir un système d’étiquetage similaire à celui des produits alimentaires, avec une liste exhaustive des matériaux et substances utilisés dans la fabrication. En attendant, laver et sécher correctement ses vêtements peut permettre d’éliminer certaines de ces substances, mais pas toutes. D’ailleurs la plupart des traitements sont garantis pour être résistants aux lavages!