| | Vidéo

VIDÉO - Faut-il parler aux extraterrestres? La réponse avec Mars Attacks!

Dans votre tête les extraterrestres sont forcément pacifiques et bienveillants avec les terriens? Et s’ils n’avaient pas l’intention de venir en paix? Vous y avez pensé? Faut-il parler avec eux? C’est les questions que l’on se pose dans ce nouvel épisode de PopScience, où l’on vous explique tout grâce au film culte Mars Attacks!

En attente d’un appel des aliens. Vous avez peut-être déjà entendu parler de SETI: Search for Extraterrestrial Intelligence. SETI, c’est un pan très sérieux de la recherche scientifique qui vise à détecter des civilisations intelligentes dans notre galaxie.

Comme on vous l’a expliqué ici, certains doutent de l’existence d’extraterrestres, mais la plupart des scientifiques sont d’accord pour dire que les arguments en faveur de leur existence sont suffisamment solides pour que l’on tente de les détecter.

On peut en effet supposer que, vu le nombre d’étoiles entourées de planètes qui peuplent notre seule galaxie -et vu le nombre de galaxies dans l’univers-, d’autres formes de vie ont émergé quelque part dans le cosmos, dont certaines ont évolué vers des êtres intelligents, qui ont bâti une civilisation technologique. Comme les martiens dans Mars Attacks, qui ont construit des soucoupes volantes vintage et des pistolets désintégrateurs. Bon, sauf qu’il n’existe pas de civilisation martienne, hein, à moins qu’on ait vraiment très mal cherché.

Voir aussi: VIDÉO - Les exoplanètes expliquées par Desperate Housewives

Principalement avec des grosses antennes sensibles aux ondes radio, les chercheurs de SETI écoutent les étoiles en espérant capter un signal clairement artificiel qui serait envoyé par l’une de ces civilisations technologiquement avancées, comme le fait Jodi Foster, dans Contact.

Un MMS envoyé aux extraterrestres. Mais certains vont plus loin. Ils ne se contentent pas d’écouter le ciel, ils envoient aussi des messages aux extraterrestres, des sortes de bouteilles dans l’océan cosmique.

Le plus célèbre de ces messages est sans doute celui envoyé en 1974 depuis le radiotélescope d’Arecibo vers l’amas d’étoiles M13 à 25’000 années-lumière de notre petite Terre. Un message codé qui livre des informations de base sur nous, les terriens: notre position dans le système solaire, la double hélice de l’ADN, l’âge de notre civilisation...

Voir aussi: L'apparition de la vie sur Terre expliquée par Minecraft

Depuis ce message fondateur, d’autres bouteilles à la mer ont été envoyées et les scientifiques de METI (Message to the Extraterrestrial Intelligence) planchent sur le moyen de communication idéal qu’il faudrait utiliser pour avoir le plus de chance de se faire comprendre de nos cousins galactiques qui, a priori, ne parlent pas la même langue que nous. Certains envisagent par exemple d’utiliser la musique pour communiquer.

Mais plusieurs scientifiques et observateurs alertent sur les dangers d’une telle initiative. Le célèbre astrophysicien Stephen Hawking avait même déclaré il y a quelques années:

«Si les extraterrestres nous rendaient visite, nous nous retrouverions dans la même situation catastrophique que les Indiens lorsque Christophe Colomb a débarqué en Amérique.»

Pour eux, puisque la vie est basée sur une compétition féroce pour survivre et que par ailleurs l’humanité a montré à maintes reprises que l’intelligence peut conduire aux pires atrocités, une rencontre avec des aliens, peut-être en quête de nouveaux territoires, a de grandes chances de sacrément mal tourner pour nous. Surtout s’ils méprisent nos vilains défauts, et se foutent de notre gueule aussi férocement que le font les martiens de Mars Attacks.

Il est possible aussi que des extraterrestres soient si en avance sur nous technologiquement que, même s’ils ne sont pas animés par la cruauté ou la soif de conquête des martiens de Mars Attack, ils nous atomisent, un peu comme on piétine une fourmilière sans beaucoup d’état d’âme.

Sending a message… or not sending a message? Est-il vraiment nécessaire de se prendre la tête sur cette question? Après tout, nos émissions télé et radio s'échappent dans l'espace depuis 60 ans. N'y a-t-il pas de fortes chances que l'on soit déjà repérés?

Pas vraiment, en fait. Les astronomes de SETI eux-mêmes savent que ces émissions, de faible intensité, sont à peine perceptible au delà d'une année lumière.

Pour avoir une chance de les détecter, il faudrait que les extraterrestres disposent d'un gigantesque télescope justement pointé sur notre petite Terre. Alors oui, ça pourrait arriver, mais une transmission délibérée comme celle envoyée via le télescope d'Arecibo en 1974 vers une cible bien précise est 10 millions de fois plus visible et augmente nos chances de nous faire repérer.

Enfin, les partisans du «no message» estiment qu’une communication des terriens à destination des aliens ne saurait être élaborée uniquement par quelques personnes au sein du groupe METI, si bien intentionnés soient-ils, mais que cela demanderait un genre de référendum international.

Alors, vous voteriez pour ou contre le message aux extraterrestres ?