Victoire des Sioux contre l’oléoduc Dakota Access

Manuel Balce Ceneta/AP/Keystone

Un juge fédéral a remis en question mercredi 25 mars, près de trois ans après l’entrée en service de l’oléoduc Dakota Access, sur le territoire ancestral des Sioux dans le Dakota du Nord, l’autorisation d’exploiter de la compagnie Energy Transfer Partners. Un examen de l’impact du pipeline sur l’environnement doit avoir lieu pour entériner la décision.

Pourquoi c’est surprenant. Le magistrat a ordonné un réexamen environnemental du tracé et donné un mois aux parties pour le convaincre de suspendre – ou non – le flux en attendant le résultat. Si l’activité n’est pas suspendue pendant ce temps, il s’agit d’un réel espoir pour les tribus indiennes, célébré par les organisations de défense de l’environnement.

link

Le Monde