| | News

Une plateforme suisse veut tracer les déchets plastiques mondiaux

Déchets plastiques chez InnoRecycling, Eschlikon, Thurgovie | Keystone / Alexandra Wey

Le centre d’éco-conception Environnemental Action (EA), basé à Genève, s’apprête à mettre en ligne ce mercredi 7 avril une base de données sur la gestion des déchets plastiques dans le monde. Nommée Plasteax, cette plateforme que nous avons pu consulter en primeur veut rendre transparentes les responsabilités de chacun en termes de pollution plastique.

Pourquoi c’est important. Bien que largement visible, notamment dans les océans, la pollution plastique est cependant difficile à quantifier. Entre le niveau de collecte et de recyclage dans les différents pays et les flux internationaux de détritus, difficile d’identifier les points faibles de la gestion des déchets où d’agir pour limiter que ceux-ci ne finissent dans la nature. D’autant que les engagements internationaux actuels, s’ils sont tenus, ne devraient réduire cette pollution que de 7% d’ici 2040.

Cet article est réservé aux abonnés.