Une épidémie menace l’un des oiseaux emblématiques de Nouvelle-Zélande

Le Kakapo, plus grand perroquet du monde, est également un des oiseaux les plus menacés | Jake Osborne / Department of Conservation (NZ)

Une infection fongique, l’aspergillose, se répand au sein de la population de kakapos, le plus gros perroquet du monde, endémique en Nouvelle-Zélande, raconte Sciences et Avenir.

Pourquoi c’est grave. Le kakapo est une espèce menacée d’extinction dont on ne compte plus qu’une centaine d’individus matures. Or 36 spécimens ont dû être hospitalisés. Cinq poussins et deux adultes sont morts depuis le 18 avril.

Comment l’endiguer. Traiter la maladie n’est pas chose aisée. Les oiseaux, qui vivent principalement sur de petites îles, doivent être amenés sur l’île du Sud pour subir un traitement de plusieurs mois. Parallèlement, les oisillons encore dans leurs nids ont été récupérés afin de limiter le risque d’infection précoce.

link

Lire l'article sur Sciences et Avenir