Un nouveau problème technique cloue le 737 MAX au sol

Ligne d'assemblage des Boeing 737 (il ne s'agit pas de Boeing 737 MAX) à l'usine de Renton, près de Seattle | Sarah Sermondadaz

Les turbulences peinent décidément à se dissiper pour Boeing, qui va voir son emblématique modèle 737 MAX, impliqué dans deux crashs mortels, cloué au sol plus longtemps que prévu. En cause, un nouveau défaut détecté par l’Administration fédérale américaine de l’aviation lors d’essai sur simulateur de vol, qui retarde sa certification, raconte Phys.org.

Pourquoi on vous en parle. Le problème, qui pourrait venir du logiciel utilisé sur l’ordinateur de bord, voire du matériel informatique utilisé, entraînerait l’impossibilité pour le pilote de retrouver le contrôle de l’appareil si un système automatique devait agir sur son inclinaison.

L’avionneur a indiqué travailler sur un nouveau correctif, les dernières évolutions logicielles ayant été réalisées en fonction d’un problème différent, par rapport au MCAS, dispositif anti-décrochage impliqué dans les deux accidents.

link

Lire l'article sur Phys.org (EN)