Un lac disparait en seulement trois jours en Antarctique

C’est un volume compris entre 600 et 750 millions de mètres cube, soit trois fois le lac de Gruyère, qui s’est subitement déversé dans l’Océan en Antarctique. Le lac, recouvert de glace, a ainsi mis à peine trois jours pour se vider, d’après les glaciologues qui ont étudié le phénomène, relate Space.com. Un phénomène qui pourrait se reproduire de plus en plus souvent à cause de l’accélération de la fonte des pôles.

Comment cela s’est produit. Repéré grâce à des images satellites de 2019, un tel événement a de quoi surprendre à la fois par sa vitesse et par l’absence d’écoulement direct entre la mer et le lac. Mais c’est au fond de ce dernier qu’il faut chercher l’explication. La glace sous-jacente, fragilisée, a cédé et s’est fracturée sous le poids de l’eau, lui ouvrant ainsi un passage.

link

Lire l'article de Space.com (EN)