Un immense astéroïde va bientôt entrer dans l'orbite terrestre

Image d'illustration | DR

C’est un événement très rare dont se fait l’écho The Hill: un astéroïde de la taille de la tour Eiffel se dirige vers la Terre. Découvert en 1982, cet astéroïde nommé 4660 Nereus sera selon la Nasa à son point le plus proche de la Terre le samedi 11 décembre. Il est classé parmi les morceaux de roche «potentiellement dangereux» en raison de sa proximité avec notre planète.

Dans les faits, Nereus devrait s’approcher de la Terre à 2,5 millions de kilomètres, soit une distance dix fois supérieure à celle qui sépare la Terre de la Lune. Cela reste pourtant une distance considérée comme proche selon les normes cosmiques.

Pourquoi c’est intéressant. Nereus est, par sa forme d’œuf, sa taille et sa trajectoire orbitale autour du soleil, un astéroïde idéal à visiter. Il a d’ailleurs fait l’objet de plusieurs propositions de mission spatiale. Selon Asterank, une base de données qui surveille plus de 600’000 astéroïdes, Nereus pourrait être l’un des morceaux de roche les plus rentables en termes de ressources minérales. Il est évalué à 4,71 milliards de dollars, et serait principalement constitué de nickel, de fer et de cobalt.

L’exploitation minière d’astéroïdes reste pour l’heure à l’état de théorie. Mais The Hill rappelle qu’avec le développement de l’industrie spatiale, avec des grands acteurs parmi lesquels Blue Origin et SpaceX, de telles ambitions pourraient revenir en force grâce à Nereus. Selon Forbes, il faudrait environ un an pour qu’un vaisseau spatial robotisé entre en orbite autour de Nereus.

link

A lire sur The Hill