Un activiste climatique se donne la mort par le feu devant la Cour suprême américaine

Cour suprême des Etats-Unis | Joe Ravi / Creative Commons

Wynn Alan Bruce, 50 ans, s’est donné la mort en s’immolant par le feu sur les marches de la Cour suprême des Etats-Unis vendredi 22 avril, à l’occasion de la journée annuelle de la Terre. Ce photojournaliste, connu pour son engagement climatique, appartenait à une organisation bouddhiste dans le Colorado. Quelques heures avant son acte prémédité, il avait programmé l’envoi à plusieurs médias d’une note pour expliquer son suicide, relate The Independent.

Pourquoi on en parle. Suicide ou sacrifice? Le geste du militant nourrit le débat. Sur Twitter la scientifique bouddhiste Kanko Kritee, qui connaissait bien Wynn Alan Bruce, a indiqué que celui-ci préparait son geste depuis plus d’un an. «Son acte n’est pas celui d’un suicide, mais un acte de compassion courageux pour attirer l’attention sur la crise climatique.»

link

A lire sur The Independent (EN)