| | Radar

Trop de scientifiques se citent eux-mêmes

Image d'illustration | Elastic Computer Farm / Pixabay

Des centaines de chercheurs s’auto-citeraient de manière extrême, d’après une base de données publiée dans PloS Biology en août et relevée par Nature. Sur les 100’000 scientifiques listés, au moins 250 dépassaient les 50% d'autocitation, c’est-à-dire que la moitié des citations d'une étude seront faites par ses propres co-auteurs, contre une moyenne de 12,7% pour l’ensemble. Certains dépassent même allègrement les 90%.

Pourquoi c’est important. L’indice de Hirsch d’un chercheur quantifie sa productivité scientifique, traduit le nombre de fois où ses études sont citées dans des publications. C’est l’un des piliers du monde scientifique aujourd’hui. C’est en notamment en fonction de cette donnée que peuvent être alloués certains fonds de recherche et faire progresser la carrière d’un chercheur. Se citer soit-même ou se faire citer par des collègues est donc un bon moyen de faire augmenter artificiellement ce nombre.

link

Lire l'article dans Nature (EN)

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!