| | News

Tourisme spatial: marché de niche ou marché de riches?

Richard Branson à New York, en 2019 | Richard Drew/AP Photo/ Keystone

La course à l’espace entre les deux milliardaires Jeff Bezos et Richard Branson doit ouvrir l’ère du tourisme spatial. Au-delà du développement d’un marché de niche réservé aux plus fortunés, cela préfigure-t-il la démocratisation de l’accès à l’espace? C’est peu probable. Mais l’intérêt est ailleurs.

Pourquoi on en parle. Hormis une poignée de millionnaires qui se sont payés un séjour dans la Station spatiale internationale (ISS), à l’instar du Sud-Africain Mark Shuttleworth en 2002, le tourisme spatial reste un espace inexploré. Blue Origin et Virgin Galactic, les firmes respectives de Jeff Bezos et Richard Branson ont bien l’intention de conquérir ce nouveau marché, quitte à franchir eux-mêmes la première étape.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.