| | Interview

Thibault Damour, l'homme qui a prouvé qu'Einstein avait raison

Thibault Damour en 2010 | Creative Commons/WIkimedia

Dans le grand bestiaire astrophysique, peu d’astres ont autant déchaîné l’imagination que les trous noirs. Et pour cause: il est impossible de les «voir», puisqu’aucune matière ou lumière ne peut s’en échapper. Mais cela ne signifie pas qu’ils sont impossibles à observer. C’est là que les ondes gravitationnelles entrent en jeu. Pour lever — autant que possible — le voile, Heidi.news s’est entretenu avec un expert en la matière.

Le physicien Thibault Damour, professeur en France à l’Institut des hautes études scientifiques (IHES), est l’un des grands spécialistes de la relativité générale, des trous noirs et des ondes gravitationnelles. Notamment lauréat en 2017 de la médaille d’or du CNRS (France), il est aussi lauréat d’un des prix Balzan 2021, au côté de la chercheuse Alessandra Buonanno, pour leurs travaux sur les aspects physiques et astrophysiques de la gravitation. Visite guidée dans le sillage d’Einstein, dont l’héritage continue de hanter les conceptions astrophysiques modernes.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.