| | Radar

Sur les traces du programme nucléaire nazi

Photodiagramme du rayon d'action potentiel d'une bombe à hydrogène de 10,4 mégatonnes sur New York, aux États-Unis. | Keystone / Photopress Archive

Entre 1939 et 1945, le troisième Reich a tenté de développer une bombe nucléaire. Après la défaite allemande, des alliés ont dérobé en guise de trophée plusieurs cubes d’uranium dans les réacteurs expérimentaux nazis. Les échantillons ont circulé de main en main dans plusieurs universités américaines avant de se perdre dans les limbes de l’Histoire.

Les a-t-on retrouvés? Pour le savoir, une équipe américaine tente désormais d’authentifier une douzaine de ces reliques. Ces scientifiques ont recours à la radiochronométrie pour estimer leur âge, se fondant sur la proportion d’isotopes radioactifs en présence. Les impuretés de chaque cube, qui peuvent aussi contenir des terres rares, peuvent aider à identifier la mine d’uranium d’origine. L’enjeu: déterminer si les échantillons proviennent du programme d’Heisenberg, ou de celui de Diebner, séparés d’à peine un an. Affaire à suivre…

link

Gizmodo

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!