Sortie dans l'espace pour Thomas Pesquet et Shane Kimbrough

Thomas Pesquet et Shane Kimbrough, en tenue, posent à côté de leur collègue l'astronaute Mark Vande Hei | ESA/NASA–T. Pesquet

Ce mercredi 16 juin dès 14h, les astronautes Thomas Pesquet et Shane Kimbrough, en mission à bord de la Station spatiale internationale (ISS), vont s’élancer, après avoir enfilé leurs combinaisons, dans le vide spatial. Ils y passeront plus de six heures. L’enjeu? Installer un nouveau panneau solaire sur l’ISS, raconte Le Monde, qui rappelle qu’ils seront fermement raccordés à la Station par un câble, ce qui écarte toute possibilité d’un scénario catastrophe à la «Gravity».

Pourquoi on en parle. Quoi de plus emblématique de la conquête spatiale qu’une sortie extravéhiculaire? Aujourd’hui, l’opération est devenu quasi-routinière. Rien que sur l’ISS, plus de 230 sorties ont déjà été réalisées, pour un temps total passé dans l’espace de près de 1500 heures. Ici, la sortie s’annonce complexe: le Français et l’Américain devront récupérer les nouveaux panneaux solaires livrés par vaisseau cargo, qui pèsent la bagatelle de 350 kg, et les déployer sur 19 mètres de long, à l’autre bout de la Station. Une chorégraphie de haute précision, mais aussi un marathon, qu’il leur faudra accomplir dans des scaphandres peu confortables.

link

A lire sur Le Monde