| | Enquête

Pourrait-on faire condamner la Suisse pour inaction climatique?

Affiche lors d'un rassemblement de soutien aux activistes climatiques jugés à Fribourg | Anthony Anex/ Keystone

A l’étranger, de plus en plus de gouvernements et de multinationales se font condamner pour leur manque d’action climatique. Mais rien en Suisse, où ce sont surtout les procès des activistes du climat qui font parler d’eux. Ce n’est pourtant pas faute d’essayer, nous répondent plusieurs avocats et plaignants souhaitant porter la question climatique devant la justice suisse, mais les tribunaux refusent tout simplement de leur ouvrir la porte.

Pourquoi on en parle. La France, à l’image des Pays-Bas, de la Belgique et de l’Allemagne, vient de se faire rappeler à l’ordre coup sur coup par son Tribunal administratif puis par son Conseil d’Etat pour l’insuffisance de ses actions climatiques et environnementales. Les compagnies pétrolières Shell, Total et Exxon, respectivement aux Pays-Bas, en France et aux Etats-Unis, ont également été attaqués en justice pour ce motif. Leur point commun? Toutes ces affaires ont été portées par des ONG, des particuliers ou des collectivités territoriales.

Cet article est réservé aux abonnés.