| | News

Pourquoi Haïti a encore tremblé

Les Cayes au lendemain du tremblement de terre | EPA/Keystone / Ralph Tedy Erol

Avec une magnitude de 7,2, le violent séisme qui a frappé Haïti samedi 14 août dernier n’est pas sans rappelé celui de janvier 2010 dans la même région. Loin d’être des événements isolés, ces deux catastrophes témoignent d’une tectonique particulière, disloquant lentement mais surement l’île d’Hispaniola, qu’Haïti partage avec la République dominicaine.

Pourquoi on en parle. A l’heure d’écrire ces lignes, le décompte des victimes du séisme avoisine les 1300 morts. Aussi tragique qu’il puisse paraître, ce nombre est sans commune mesure avec les quelque 200’000 morts de 2010. Or une telle catastrophe pourrait se reproduire dans les années à venir.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.