| | Question

Pourquoi la presse traite-t-elle parfois les anti-5G comme des complotistes?

Antenne 5G à Berne (image d'illustration) | PETER KLAUNZER/KEYSTONE

Votre réaction. Par courriel, une lectrice nous interpelle quant à la publication, traduite en français, de l’enquête de notre partenaire éditorial Higgs.ch sur les théories du complot mêlant pandémie de coronavirus et antennes 5G. Notre lectrice attaque l’article de nos confrères alémaniques et met en avant un diagnostic d’électrosensibilité qu’elle a obtenu d’un médecin en 2013. Ci-dessous, nous reproduisons une partie de son message:

«Dans l’émission de France 2 5G l'onde d'un doute, il est affirmé que 65% des études scientifiques constatent les effets biologiques néfastes des ondes électromagnétiques sur le vivant. Cessez d'entretenir cet agnosticisme périmé. Par qui êtes-vous payée? Je milite depuis 2 ans contre la 5G, discrètement, sans dédommagement pour mon travail. Pour le bien de l'environnement, de la santé, de nos enfants, pour l'indépendance d'esprit et contre le fascisme du tout numérique.»

La réponse de Sarah Sermondadaz, responsable du Flux Sciences de Heidi.news. Chère Madame, avant toute chose, merci pour votre message, et merci de me l’avoir adressé, même si je ne suis pas l’autrice de cet article, originellement écrit en allemand par Higgs.ch. Après réflexion, nous avons pris le parti de ne pas seulement vous répondre en privé, mais de publier également cet échange sur le Flux Sciences en prenant soin d’anonymiser votre nom. En effet, vos préoccupations sont partagées par de nombreuses personnes.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.