| | Radar

Pour la deuxième année de suite, l'humanité consommera moins de viande en 2020

Image d'illustration | Pixabay

La production mondiale de viande avait déjà commencé à décroître en 2019. L’année 2020 devrait voir cette tendance se confirmer, selon des projections réalisées par la Food and Agriculture Organization (FAO) des Nations Unies. La crise du coronavirus joue indirectement un rôle, la baisse des prévisions de croissance entraînant une moindre consommation de viande, qui n’est pas entièrement compensée par l’augmentation de la population, explique Bloomberg. Les variations de la production de viande sont un bon indicateur de celles de la consommation, selon Bloomberg.

Pourquoi on en parle. Le régime alimentaire est l’un des principaux leviers dont nous disposons pour limiter notre empreinte climatique. En effet, le secteur de l’élevage émet des gaz à effet de serre, aussi par la déforestation pour faire de la place aux pâturages qu’il entraîne parfois. Mais la baisse ici est davantage le fruit d’un mécanisme de marché. Le rapport de la FAO souligne aussi à quel point la viande de bœuf perd du terrain, passant de 39% de la production totale de viande en 1961 à seulement 20% en 2018. Cette part n’a pas changé pour la viande de porc, mais pour celle de poulet, en revanche, elle a plus que triplé (de 11 à 34%) au cours de la même période.

link

A lire sur Bloomberg

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!